Les 15 questions du 10e candidat à… Géraldine Blavier, 7e sur la liste

Portrait en J’aime/J’aime pas :

J’aime: les épinards et la triple karmeliet, me déplacer à vélo, faire la fête, Ben et Pépin (NdQ: son zhomme et son gamin =D), m’occuper de mon potager.

Je n’aime pas : les petits pois et carottes, toutes les formes de discrimination, quand on nous empêche de débattre au conseil communal, les limaces dans mon potager.

J’aimerais : que la Ville fasse vraiment de la participation citoyenne, entreprenne des actions pour diminuer son impact environnemental et soit à l’écoute des jeunes…

 

1. La question qui tarabuste : Ecolo veut changer Liège… T’es la plus jeune des conseillères communales, pour toi qu’est-ce qu’il faut changer ?

Ce qu’il faut changer c’est la majorité actuelle! La plupart de nos propositions sont toujours renvoyées en commission (aux oubliettes en gros) alors que certaines récoltent l’adhésion des partis de la majorité. Je prendrai l’exemple du “jour sans viande” (proposition de Micheline Halleux), la majorité est pour mais refuse de le mettre en place parce que c’est l’idée des Ecolo… Dans 5 ou 10 ans, ils oseront peut-être réaliser ce jour sans viande en faisant comme si c’était leur initiative. C’est d’ailleurs ce qu’il vient de se produire avec la consommation de produits “commerce équitable” au sein de l’administration…

2. La question qui chatouille : Ecolo et le PS, deux partis de gauche, c’est la même vision des choses ?

Je n’affirmerais pas que le PS est de gauche, quand tu entends ou lis ce que certains élus peuvent dire sur la mendicité par exemple… Et puis non, ça n’a rien à voir! Prenons l’exemple de la participation actuellement elle a lieu sous cette forme : différents acteurs identifiés par la Ville se retrouvent “en commission” autour d’une table pour exprimer leur avis dont la majorité ne tiendra pas compte de toutes façons… pour Ecolo la participation est envisagée de manière systématique, dans des conditions qui peuvent être moins formelles, qui peut être à l’initiative du citoyen lui-même, avec un vrai poids dans le processus de décision!

 

3. La question qui fait mouche : T’as étudié la Commu à Liège et l’Environnement à Arlon. Pour toi Ecolo c’est « LE » choix ?

C’est évident… On ne peut plus voir sa commune, sa région, son pays, l’Europe comme des petits systèmes fermés. Tout ce qu’on y fait à un impact sur d’autres habitants de la planète… En plus quand on regarde la création d’Ecolo, les premiers combats, c’est seulement maintenant que les gouvernements en tiennent compte… Il faut arrêter d’avoir 30-40 ans de retard sur les mesures à prendre pour stopper la dégradation de l’environnement qui est notre espace de vie à tous.

 

4. La question toute proche : Quand tu dis à tes électeurs du Jardin Botanique et du Laveu que tu seras à nouveau candidate aux élections communales pour Ecolo, ils te disent quoi ?

“Ah ouais, mais en fait qu’est-ce qu’on fait au conseil communal? Tu peux pas faire quelque chose pour diminuer mes impôts?”. (NdQ: ouch…).

 

5. La question qui tue (la question du démocrate) : Convaincs-moi de voter Ecolo, sinon je vote pour un extrême! Alors?

Mais Ecolo est un extrême!! Tous les candidats sont extrêmement bons, extrêmement justes et extrêmement impliqués dans leurs rues, leurs quartiers, leur Ville pour trouver ensemble les clés du changement…

 

6. La question sur le projet : Si on te donne carte blanche sur un projet liégeois, tu fais quoi?

Je crois que je développerais la dynamique dans les quartiers… Je n’inventerai rien mais j’étendrais ce qui se fait déjà (projet SUN à St Léonard par exemple). Je pense vraiment que donner les moyens aux quartiers de vivre ensemble, de développer des projets, des événements, c’est super important!

 

7. La question politique : Ecolo dans une majorité à Liège, ça a vraiment du sens ? C’est quoi l’urgence ?

Bien sûr que ça a du sens! Si la Ville ne fait rien maintenant pour mieux isoler ses bâtiments elle sera dans quelques années dans l’incapacité de payer ses factures. Si elle ne sait pas payer, la Ville a deux choix: soit revendre son patrimoine immobilier, soit saquer dans les budgets prévus pour d’autres projets. Avec le projet Ecolo, on ne se retrouvera pas au pied du mur…

 

8. La question qui fâche : Ecolo c’est des « cathos »?

Boh! J’en sais rien… Moi perso, je ne suis pas catho.

 

9. La question NTM : Madmoizelle, madmoiselle !! Pourquoi tu fais d’la politique?

Parce que moi je rap très mal en fait mais j’ai aussi un vécu, des expériences et des choses à revendiquer… Pour ça, la politique ça peut de temps en temps fonctionner!!

 

10. La question « perso » du 10e candidat : Tu roules à quoi? C’est quoi ta « bonne » raison d’avoir envie de faire de la politique?

Moi je roule essentiellement avec mes mollets… sur ma bicyclette ;-)! C’est l’absence d’aménagement cyclable qui m’a fait rentrer en politique. 6 ans après, il n’y a rien de neuf mis en place par la Ville même si on a les subsides de Wallonie Cyclable de notre ministre Philippe Henry. Je ressens vraiment de la discrimination vis-à-vis des piétons, des cyclistes et des usagers des transports en commun. Chaque année au moins un tiers du budget va à la voiture et il faut pleurer pour avoir un kopeck pour les autres, je trouve ça injuste!

 

11. La question culte : Vous êtes Odile Deray [La Cité de la Peur]?

“Une baguette pas trop cuite… mais c’était une boucherie…”!

 

12. La question de Euro/JO : La compétition ne fait que commencer mais ça dépote déjà. Ecolo doit être « à la bagarre » pour une médaille ou l’important c’est de participer ?

Je ne parlerai pas de bagarre parce que je trouve que c’est encore assez soft, ce qui est normal vu l’alliance PS-MR pré-établie… Tant mieux pour nous, ça nous laisse de la place pour défendre nos propositions. Ecolo doit rester fidèle à ses habitudes : être pertinent et juste…

 

13. La question Liège 2017: Liège 2017, tu soutiens? Comment et pourquoi?

Oui clairement, je soutiens parce que je crois sincèrement que ça peut être un projet fédérateur pour l’ensemble des liégeois… On est tous extrêmement fiers de notre Ville, de notre manière de faire la fête! Et l’expo ce sera l’occasion de montrer tout ça pendant 3 mois!! Le truc qui m’attire vraiment aussi dans cette candidature c’est l’engagement que la Ville a pris pour la réalisation d’un éco-quartier à Coronmeuse avec l’Expo ou sans. Je trouve qu’elle devrait même aller plus loin et proposer aux liégeois d’être coopérateurs de ce nouveau quartier…

 

14. La question du fêtard : C’est quoi ton style de fête ? Souper de famille, barbecue entre amis, soirée fiiiiiiiiilles ?

J’adore les trois… J’aime surtout quand ça dégénère alors que tu pensais la faire “soft”… et que t’as réunion le lendemain à 9h… Même si en vieillissant et avec un enfant c’est de plus en plus dur!! (NdQ: à qui le dis tu :P!!)

 

15. La question Pascal Vrebos : Met sur un podium de 3 places Christine Defraigne, Willy Demeyer, Michet Firket et Bénédicte Heindrichs… Tu peux justifier…

Béné en premier c’est évident! C’est une super cheffe de groupe et j’adore sa sensibilité et sa curiosité pour tout ce qui touche de près ou de loin sa Ville.

En deuxième, je placerai Willy, pour son assertivité, il essaye souvent de trouver un compromis, un consensus entre les différents partis.

Christine Defraigne et Michel Firket sont bons derniers ex-aequo, pour leur manque d’écoute et leur habitude à défendre leurs propres intérêts!

Une dernière pour la route ? En 2006 t’étais la ptite jeune de la liste, cette fois-ci t’es conseillère sortante, jeune maman… Ca change quoi ?

J’ai 100 fois plus la gnaque comme on dit! Je veux vraiment qu’Ecolo gagne ces élections en doublant notre nombre d’élus et en rentrant dans la majorité…

Wouah, merci pour l’interview peps et qui décoiffe (normal les cheveux au vent sur ton vélo!).

Un site de Cédric Lemaire