Les 15 questions du 10e candidat à… Caroline Saal, 9e sur la liste

Bio Xpress: 25 ans. Issue d’une famille d’agriculteurs hesbignons, urbaine à mi-temps depuis 18 ans, à temps plein depuis 7 ans. Historienne à l’ULg. Coprésidente d’écolo j Liège en 2009-2011 puis d’écolo j depuis mars 2012. Active dans plusieurs associations liégeoises touchant à l’encadrement de l’enfance et de la jeunesse. Fan du cinéma Sauvenière, de concerts, de Greenpeace et de chips.

1. La question qui tarabuste: Changer Liège, ça te semble possible ?

Un peu, mon neveu ! Attention, il y a des choses à Liège qu’il ne faut pas changer mais préserver : entre autres, la vitalité du milieu associatif et culturel, notre patrimoine historique et les boulets !

Par contre, oui, c’est possible de changer Liège. Si mes études d’histoire m’ont appris quelque chose, c’est que le monde bouge sans cesse, qu’on le veuille ou non, et qu’il suffit parfois de quelques personnes pour donner la direction. Je veux qu’Ecolo en soit pour Liège !

2. La question qui chatouille: Ecolo, c’est le cdH en à peine moins mou non?

Rien que brûler du carburant pour glorifier des têtes d’affiche plutôt que des idées, ça fait une sacrée différence.

3. La question qui fait mouche: Plus besoin d’écolos pour faire de l’écologie, maintenant?

Donc sans Ecolo, au niveau fédéral, ça donne : prolongation des centrales nucléaires parce que la sortie n’a pas été anticipée et préparée ; la vieille recette de l’austérité au moment où nous avons besoin de changer de modèle socio-économique ; une sévère diminution des moyens donnés à la Coopération au Développement… Je m’arrête là, ou je continue ?

4. La question toute proche: Quand tu dis à tes amis et tes collègues que tu seras candidate aux élections communales sur une liste Ecolo, ils en pensent quoi ?

Petite sélection : « cool, on aura une personnalité dans nos amis Facebook ! », « j’en suis verte de jalousie, Caro » (oui, mes amis sont des gens drôles).  Qu’ils s’intéressent de près ou de loin à la politique, ils ont une réaction assez unanime : ils me donnent leur confiance, leur soutien, et ça, ça fait très plaisir !  Ils disent que Saal’fait ;-)!

5. La question qui tue (la question du démocrate): T’as une phrase pour me convaincre de voter Ecolo, sinon je vote pour un extrême! Alors?

« Les extrêmes des partis politiques peuvent mener aux pires extrémités. »* Ecolo ira avec toi vers plus de démocratie.

*Pierre Dac, humoriste français et figure de la résistance lors de la seconde guerre mondiale.

6. La question sur le projet: Si on te donne carte blanche sur un projet, un budget à allouer, tu fais quoi?

Si on me donne carte blanche, j’en profite pour m’emparer d’un dossier sensible et pourtant important : je vais au front pour obtenir les autorisations fédérales (on a dit carte blanche alors j’y vais à l’ambition !) et dégager les budgets pour maintenir TADAM, centre de traitement par héroïne pharmaceutique, dont le projet pilote s’arrête en janvier 2013. J’ai eu la chance de le visiter et j’en explique le fonctionnement et les résultats dans cet article.  C’est un enjeu important pour la Ville de soutenir des initiatives innovantes, aux résultats positifs, dans le domaine du traitement de la toxicomanie, mais tous les partis ne seront pas prêts, par pseudo « bonne morale » ou par peur des levées de boucliers, à assumer ce genre de traitement d’un problème visible à Liège tous les jours. Ecolo, lui, l’est.

7. La question politique: Ecolo dans une majorité à Liège, pour quoi faire?

Pour donner à Liège un air de 21e siècle ! Pour une politique qui améliore le quotidien des Liégeois mais possède aussi une vision à long terme de la Ville.

Autre chose, qui me sidère : Liège a été classée 260e commune sur 262 en ce qui concerne l’accès aux droits fondamentaux ! Ok, Liège a son histoire, sa population, ses problèmes de Grande Ville, etc… mais faut pas rire ! Ecolo se propose d’attaquer à bras-le-corps cette réalité, en partenariat avec le réseau associatif, les acteurs publics et privés concernés pour mettre en place une politique ambitieuse en matière de logement, d’insertion, de santé et de lien social ! Trois propositions en vrac : plus de logements publics, améliorer les conditions de travail du CPAS et la qualité du travail social, revaloriser les subsides des structures de quartier, comme les Maisons de Jeunes, les maisons de quartier…

8. La question qui fâche: Ecolo c’est un truc de has been non? On peut être « jeune » et Ecolo ?

Ah, écoute, en tant que coprésidente des jeunes écolos,  je ne la comprends pas, ta question ;-)! Les écologistes sont la famille politique la plus récente, apparue pour répondre aux nouveaux défis environnementaux, économiques et sociaux.  Pic du pétrole, sortie du nucléaire, économie au service de l’homme et non l’inverse, droits des femmes, droits des LGBT, respect des pays du Sud, démocratie réelle, ce ne sont qu’une partie de ces défis !  Les écologistes seront has been quand toutes ces questions seront résolues et qu’ils n’auront plus rien à amener dans le débat. Pas demain, quoi.

9. La question NTM: Hé Mad’moizelle ! Pourquoi tu fais d’la politique?

Hé Joey ! Pour la même raison que toi, tu déclames : parce que j’ai des messages à faire passer ! (Au passage, merci pour le feu aux Ardentes, mec !)

10. La question personnelle du 10e candidat: Quand on a grandi ailleurs qu’à Liège, qu’est-ce qui fait qu’on… reste ? Pourquoi t’investis-tu autant dans ta Ville ?

Après la séparation de mes parents, j’ai grandi entre Liège et Faimes, près de Waremme. Je suis restée à Liège parce que vivre en ville, c’est tout avoir à portée de mains, même sans bagnole! Et je m’investis parce que j’ai envie d’y rester =)! L’envie de vivre en ville est un défi pour les prochaines années. Face à la raréfaction des ressources, il va être nécessaire de vivre plus près les uns des autres, de son boulot, des gares … Mais pas question d’étouffer dans une ville grisâtre et surchargée ! Chez Ecolo, on veut une ville douce, respirable, agréable. C’est notamment ce qui guide notre programme.

11. La question culte: Hey dude, where is my car ?

Joker ! Tout ce dont je me rappelle de ce film, c’est Ashton Kutcher… Mon dieu, quelle réponse de midinette! (NdQ: tu seras donc la première midinette interviewée ici ^^)

12. La question de Euro/JO: Avec ton numéro 9, t’es prête à marquer des buts ou tu fais surtout des passes ?

Les deux ! Je ne saurais pas pousser plus loin une métaphore sur le foot mais la réponse est sincère. (NdQ: midinette OK, mais allergique au sport si j’ai bien compris :D).

13. La question Liège 2017: Liège 2017, tu soutiens? Comment et pourquoi?

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur Liège Expo 2017… Avec ou sans Liège 2017, des tas de projets sont possibles et nécessaires pour revigorer certains quartiers, pour rendre Liège plus verte ! Je dirais que ce qui est positif dans cette candidature, c’est la tentative d’accorder tous les groupes politiques sur le projet et de permettre aux Liégeois de se sentir les ambassadeurs de leur ville.

14. La question du fêtard : T’es plus apéro carabiné, souper entre amis, concert rock ou goûter en famille ?

Le fêtard ne choisit pas. Le souper entre amis en semaine ;  l’apéro carabiné le vendredi ; le concert rock le samedi et le goûter le dimanche ! Big Up à ceux avec qui je fais tout ça !

15. La question Pascal Vrebos: Met sur un podium de 3 places Christine Defraigne, Willy Demeyer, Michet Firket et Bénédicte Heindrichs… Tu peux justifier…

1) Willy Demeyer

2) Christine Defraigne (ouuuuh, dur à départager, ces deux-là ! On pourrait même en débattre…)

3) Michel Firket

Et désolée, Béné, tu restes sur la touche pour ce… classement des cumulards ;)!

15’. Une dernière pour la route ? T’es coprésidente d’ecolo j fédéral, t’as drivé ecolo j Liège pendant deux ans, t’es chercheuse à l’ULg… Tu comptes aussi aller aux JO dans 4 ans ou devenir la première historienne à aller sur la Lune 8D ?

Je visais plutôt la présidence des USA mais la Lune, ça peut être sympa.

Un site de Cédric Lemaire