Les 15 questions du 10e candidat à… Charlotte Willems-Ozer, 35e sur la liste.

Bio Xpress: Charlotte, mariée à Pierre, maman de trois enfants extraordinaires et fière d’être candidate aux élections communales chez Ecolo, parti avec lequel je partage les valeurs depuis très longtemps.

1. La question qui tarabuste: Changer Liège, est-ce possible?  Tu es liégeoise depuis longtemps et habite à Ste Marguerite, t’as envie que ça bouge, non ?

En effet, mon quartier peut être qualifié de ‘défavorisé’ du point de vue socio-économique mais richissime du point de vue  interculturel. J’y travaille dans un secteur social. C’est ma manière de m’y investir. Par ailleurs, je souhaiterais que la Ville soutienne ce quartier et l’accompagne dans une renaissance en tenant compte de la richesse de ses diversités.

2. La question qui chatouille: Ecolo, c’est comme le cdH en à peine moins mou ?

Jamais :)!! Ecolo est un souffle nouveau. Une autre manière de concevoir la Cité. Ecolo n’a pas un discours sécuritaire mais conciliateur. Ecolo n’a pas un discours court-termiste variant en fonction des opportunités du jour mais bien une vision à long terme qui va définir sa politique en fonction de son objectif.

3. La question qui fait mouche: Plus besoin d’écolos pour faire de l’écologie, maintenant?

Si parce que ce sont les personnes qui portent en elles les valeurs écologiques et leur hargne qui fera avancer le schmilblick !

4. La question toute proche: Quand tu dis à tes amis ou tes copines que tu seras candidate aux élections communales sur une liste Ecolo, ils en pensent quoi ?

Cela varie du « tant mieux, on sait pour qui voter maintenant ! » au « ah bon, mais de toute façon, ça ne sert à rien … ». Cela dépend de leurs espoirs et de leurs motivations…

5. La question qui tue (la question du démocrate): T’as une phrase pour me convaincre de voter Ecolo, sinon je vote pour un extrême! Alors?

« Soyons prêts à tourner la page de ce modèle de vie consumériste qui montre ses limites depuis son burnout de 2008. Recommençons autrement, il y a un besoin urgent de changement, c’est flagrant dans tous les domaines ! ». NdQ: wouah, en tout cas sur moi ça marche! Quelle fraîcheur 😀 !

6. La question sur le projet: Si on te donne carte blanche sur un projet, un budget à allouer, tu fais quoi?

Des subsides utilisés dans un parc dont une maison de jeunes serait responsable : collectivité, intérêt pour les jeunes, propreté, sécurité, utilisation des espaces non exploités, mixité des milieux, l’espace vert à la portée de tous, etc. Voilà un projet qui réunit à lui tout seul certaines valeurs chères à Ecolo…

7. La question politique: Ecolo dans une majorité à Liège, pour quoi faire?

Car c’est nécessaire et urgent car comme je l’ ai déjà dit, il y a un réel besoin de changement des mentalités au point de vue écologique, économique et social !

8. La question qui fâche: Ecolo c’est un parti qui te parle ? T’as un statut d’indépendante, mariée, maman de plusieurs enfants… C’est quoi le lien ?

Que l’on soit indépendante, salariée, maman au foyer, femme ou homme, le tout est d’assumer ses choix de vie personnels et être Ecolo, c’est une question d’adhérer à certaines valeurs !

9. La question NTM: Hé là M’dame, m’dame! Pourquoi tu fais d’la politique?

Parce que j’ai des choses à dire et je souhaite me joindre à des personnes désireuses de faire tomber des certitudes et de changer un tant soit peu les mentalités. Par ailleurs, ce sont essentiellement les élections communales qui m’intéressent car m’investir pour la ville dans laquelle je vis avec ma famille m’enthousiasme.

10. La question personnelle du 10e candidat: Qu’est ce qui te fait t’investir autant? C’est quoi ta « bonne » raison d’avoir envie de faire de la politique?

Même réponse qu’au dessus plus une expérience inoubliable qui, je l’espère, sera positive !

11. La question culte: Quel est ton nom? Quelle est ta quête? Quelle est ta couleur préférée? [Sacré Graal]

Je suis Charlotte, ma quête est de contribuer à une nouvelle floraison tous ensemble, mes couleurs préférées sont le vert tendre et le rouge du coquelicot.

12. La question de Euro/JO:  Dans la grande équipe des colistiers d’Ecolo-Liège, tu te vois plus garder le but, défendre, faire des passes ou marquer ?

Je me vois passer de la défense aux passes jusqu’au but !

13. La question Liège 2017: Liège 2017, tu soutiens? Comment et pourquoi?

Non, je pense que Liège ne devrait pas s’engager dans ce « bling-bling ». Je m’explique : pour être rentable, les promoteurs de cet événement envisagent –sans rire– plus de 5,5 millions de visiteurs étrangers sur trois mois, soit près du double de ce que toute la Wallonie a accueilli sur son territoire lors de l’année 2011 !

Selon moi, Liège 2017 a de fortes chances d’être un « Francorchamps » puissance 10. À savoir que certains privilégiés pourront pavaner quelques mois et qu’ensuite notre Ville (c’est-à-dire tout le monde) réempruntera le chemin de l’endettement pour des décennies. Or, les énormes budgets envisagés (près de 800 millions d’euros) devraient être utilisés à d’autres priorités plus urgentes et plus proches des préoccupations actuelles et à venir des Liégeois… Ainsi, dans mon quartier (Sainte- Marguerite), nous attendons l’ouverture du parc public Sainte-Agathe promis en 2000… Coût de l’investissement ? 725 000 euros, dont 72 500 euros à charge de la Ville. Douze ans plus tard, rien n’est fait. Pourtant, cet espace vert est nécessaire dans un quartier densément loti. Sachant que ce financement représente moins de 0,01% de ce qui est envisagé pour Liège 2017 et qu’une multitude de chantiers errent de-ci de-là, à l’instar de Bavière par exemple, je m’interroge quant à l’utilité/ opportunité commune de Liège 2017 !

14. La question du fêtard : T’es plus apéro carabiné, souper entre amis, concert rock ou goûter en famille ?

Un précieux goûter en famille, suivi d’un apéro carabiné festif, puis un souper entre amis qui se termine dans un concert rock infernal est toujours la meilleure formule. C’est mon quotidien ;-)!

15. La question Pascal Vrebos: Mets sur un podium de 3 places Christine Defraigne, Willy Demeyer, Michel Firket et Bénédicte Heindrichs… Tu peux justifier…

Or : Bénédicte Heindrichs car c’est la plus jeune tête de liste et qu’elle incarne la fraicheur et le renouveau dont Liège a besoin avec une réelle vision pour sa Ville.

Argent : Willy Demeyer car il a pu mettre en place des microprojets à Liège malgré toutes les dissensions au sein du PS.

Bronze : Christine Defraigne car elle a le courage de clamer haut et fort qu’elle « n’aime pas » que son fils « fasse de la politique » alors qu’elle est elle même « fille de » Jean Defraigne, ancien ministre et ancien président de la Chambre, par ailleurs député européen de 1989 à 1994… J’adore !!!

15’. Une dernière pour la route ? Qu’est ce qui te manques dans cette campagne jusqu’à présent?

Rien. Que du bonheur !

Un site de Cédric Lemaire