Les questions du 10ème candidat à … Florence Natalis, 43ème sur la liste

Bio Xpress: 24 ans. Issue d’une famille  très cosmopolite et liégeoise depuis toujours. Diplômée en droit (ULg et Université d’Amsterdam). Juriste et conseillère politique du Ministre Philippe Henry.  Passion pour la la danse, la lecture, le cinéma et l’art mais aussi la géopolitique et les voyages. Son pêché mignon: la gourmandise, et particulièrement les glaces et le mojito 🙂

1. La question qui tarabuste: Changer Liège, ça te semble possible ?

Je ne veux pas « changer » Liège mais l’améliorer. Liège a un caractère bien spécifique qu’il convient de conserver. Il faut aider Liège à se développer et à devenir la métropole qu’elle mérite d’être. Si Liège a beaucoup évolué depuis les années 80 grâce à la majorité en place, de nombreuses choses restent à accomplir. Mais quand on est en majorité depuis des décennies, on a tendance à s’endormir sur ses lauriers. Il faut changer de majorité afin de donner un coup d’accélérateur au changement et de coller aux priorités du XXIe siècle.

2. La question qui chatouille:  Tu es venue à l’écologie par ton travail, ou à ton travail par l’écologie ?

Un peu les deux! Comme j’ai toujours été intéressée par l’écologie et l’environnement, j’ai postulé pour travailler pour le Ministre HENRY (Ministre de l’environnement, de la mobilité et de l’aménagement du territoire). Et le travail  à la Région wallonne m’a donné envie de m’investir plus dans l’écologie politique, au niveau local !

3. La question qui fait mouche: Plus besoin d’écolos pour faire de l’écologie, maintenant?

C’est vrai qu’aujourd’hui tous les partis traditionnels ajoutent un point « environnement » dans leur programme mais ce n’est qu’un point, perdu parmi d’autres. La spécificité d’ECOLO est que l’environnement est la ligne rouge qui sous-tend TOUTES les politiques, toutes les idées.

4. La question toute proche: Quand tu dis à tes amis et tes collègues que tu seras candidate aux élections communales sur une liste Ecolo, ils en pensent quoi ?

Ils sont d’abord étonnés car j’ai toujours été du style plutôt discret. Et puis ils sont contents qu’une jeune, sérieuse et intègre, s’engage en politique. Ils ont enfin une personne de confiance pour qui voter.
5. La question qui tue (la question du démocrate): T’as une phrase pour me convaincre de voter Ecolo, sinon je vote pour un extrême! Alors?

Regarde ce que ça donne de voter « extrême » : le blocage de la Belgique pendant des mois ! Heureusement qu’ECOLO était là pour prendre ses responsabilités et, il faut le dire, sauver la Belgique ! ECOLO est un parti responsable et innovateur.

6. La question sur le projet: Si on te donne carte blanche sur un projet, un budget à allouer, tu fais quoi?

J’améliore l’urbanisme et l’aménagement du territoire (hé oui, mon métier me donne des idées ;-)). Ce sont deux domaines, fort techniques, dont on entend peu parler, mais qui ont en réalité un impact considérable sur notre façon de percevoir la Ville. Avoir une harmonie urbanistique rend la Ville plus belle (regardez Paris, surnommée la plus belle ville du monde !). Avoir les bons projets aux bons endroits rend la vie plus facile à vivre aux citoyens (ne pas devoir faire des km en voiture pour aller chercher un pain, ne pas construire un centre commercial sans penser au trafic que cela va engendrer, etc.).

7. La question politique: Ecolo dans une majorité à Liège, pour quoi faire?

Pour avoir une vision à long terme de l’avenir de Liège et travailler en tant que tel !

8. La question qui fâche: On peut être « jeune » et Ecolo ? C’est quoi ton constat de « jeune active » là-dessus ?

ECOLO est principalement un parti de jeunes. C’est ce qui m’a attiré dans ce parti : on est pas encore encrouté par des décennies au pouvoir, on a encore des idées neuves, un idéalisme. C’est ça qui fera changer les choses.

9. La question NTM: Hé Mad’moizelle ! Pourquoi tu fais d’la politique?

Pour agir plutôt que de subir. [NdQ: waouh, celle-là je la note![

10. La question personnelle du 10e candidat: Ca fait pas un peu peur de se jeter dans le grand bain, pouf comme ça ? Qu’est-ce qui fait qu’on se dit « Allez, je me lance ! » ?

La curiosité. Ma mère m’a dit un jour  « La vie est faite de propositions et de choix ». On m’a proposé une place, j’ai choisi d’essayer. On verra bien ce que ça donnera.

11. La question culte: Hey dude, where is my car ?

Euh t’es sûr que c’est vraiment culte ?! lol

12. La question Euro/JO: T’es plus du genre à t’imaginer dans la course longtemps avant ? Ou à improviser après le coup de feu du starter ?

Je suis plutôt sur l’anticipation, la préparation. Quand Wiggins a choisi de gagner le Tour , il a fait ce choix et a travaillé pour il y a cinq ou dix ans, pas le 1er juillet 2012.

13. La question Liège 2017:Liège 2017, tu soutiens? Comment et pourquoi?

Je soutiens toutes les initiatives qui ont pour objet de développer Liège et d’améliorer sa visibilité. J’aime ma Ville et je tiens à ce que tous ceux qui y vivent s’y sentent bien et que tous les étrangers aient envie de la visiter.

14. La question du fêtard : T’es plus apéro en terrasse, souper entre copines, concert enfumé ou goûter en famille ?

Apéro en terrasse ! J’adore, cela veut dire qu’il y a du soleil! Mais j’apprécie les 4 évidemment, c’est une question piège celle-là !

15. La question Pascal Vrebos: Met sur un podium de 3 places Christine Defraigne, Willy Demeyer, Michet Firket et Bénédicte Heindrichs… Tu peux justifier…

1. Bénédicte Heindrichs : c’est forcément subjectif comme classement 😉

2. Willy Demeyer et Michel Firket: Ils ont quand même réalisé pas mal de choses pendant leurs mandats.

3. Christine Defraigne

15’. Une dernière pour la route ? Ca va ta campagne jusqu’à présent ? Découverte de l’ambiance, des gens, des enjeux, c’est à la hauteur de tes espoirs ?

C’est très particulier comme expérience : découvrir les gens, le système, les réunions qui n’en finissent pas ;-), etc… Mais c’est une très bonne expérience, je suis contente de faire partie de l’aventure!

Un site de Cédric Lemaire