Archives mensuelles: avril 2016

Doyenne: à Liège et Bastogne, rendez Liège

Ce dimanche a vu se courir la 102e édition de Liège-Bastogne-Liège,LBLback course centenaire dans les dates et dans les éditions. Ce fut, de mémoire de suiveur, l’une des plus dures et des plus ennuyeuses qui soit. La faute au temps, qui rendit prudentissimes les plus ambitieux et refroidit les plus vélleitaires, écrémant largement le peloton? La faut à l’organisation, aussi, qui transforme la Doyenne en une vulgaire course de côte avec l’abnégation de Sisyphe. A conditions semblables, le morne télé-crochet d’hier contraste avec Hinault qui colla 9 minutes à ses suiveurs, en  1980. Sans remonter à une époque « sans oreillettes » et au Stockeu cher à Merckx, on doit constater que les plus belles victoires de ces dernières années ne s’écrivirent pas dans la dernière rampe d’Ans: Andy Schleck dans la Roche-aux-Faucons, Frank Vandenbroeck dans Saint Nicolas, qui fut plus souvent le théâtre de coups d’intox ou davantage (Berzin, Gianetti, Vinokourov… pour se remémorer les épisodes les plus troublants de l’histoire récente). Sportivement peu propice aux explications, médiatiquement médiocre  et historiquement incomparable: l’arrivée de Liège-Bastogne-Liège à Ans doit être abolie, et sans délai, c’est la course elle-même qui l’exige. On n’aborde pas une course d’usure comme une course de côte et l’attentisme d’hier, comme un écho aux dernières années, le prouve avec éclat. Pour 2016 le coup est passé, spectacle inexistant: puisse-t-il entrer dans les mémoires comme le dernier d’une série délocalisée.

lire la suite »

Un site de Cédric Lemaire