Archives mensuelles: décembre 2018

Terrasses HoReCa de Liège: quand c’est flou c’est qu’il y a un loup…

Depuis plusieurs semaines la place publique de Liège est agitée de soubresauts quand à ses vénérées terrasses de café et restaurants. Elles font l’objet d’une véritable ruée au premier rayon de soleil printanier et contribuent aussi à la réputation, à l’attractivité de l’HoReCa liégeois… Liège n’est pas la « ville du Sud » la plus au nord de l’Europe pour rien.

Mais – car il y a un « mais » évidemment – la réglementation de ces terrasses est depuis longtemps inexistante, et plus récemment problématique. J’interpellais déjà sur le sujet en… 2013, et le règlement communal de 2016 n’a en rien résolu le problème. L’enjeu crucial est ici de trouver un accord harmonieux entre des points de vues divergents:

  • la sécurité et la mobilité des liégeois, piétons, poussettes et PMR en tête.
  • la qualité et l’attractivité de nos cafés et restaurants
  • le respect de l’urbanisme (et du patrimoine lorsqu’il est concerné)
  • la cohérence dans la perception des taxes à Liège

lire la suite »

CCATM à Liège: renouveler l’équipe ET les pratiques

Sitôt l’installation des 49 nouveaux conseillers acquise, je me suis empressé de rédiger une Question Écrite (ou « QE »), qui est l’un des moyens d’action des conseillers pour aller chercher de l’info et s’enquérir de l’avancement d’un dossier.
Qu’est-ce que la « CCATM » et pourquoi s’en inquiéter de manière si urgente?


* La CCATM est la Commission Consultative d’Aménagement du Territoire et de la Mobilité: c’est un organe d’avis, composé d’un panel de citoyens, d’experts et de délégués du conseil qui a la charge de remettre des avis argumentés sur tout projet qui, sur le territoire de la Ville de Liège, est en lien avec l’urbanisme, le logement, l’affectation des sols, la mobilité… ce qui est très vaste! C’est un organe consultatif, où se côtoient de simple citoyens, des experts, des élus, l’administration de la Ville: quand on voit le nombre de dossier cruciaux qui ont du mal à aboutir ou qui produisent des résultats/premières versions insatisfaisants on se rend compte de la négligence dans laquelle elle a été laissée ces dernières années… Vous trouverez en cliquant sur ce lien tous les documents relatifs aux CCATM en région wallone: il y a du travail!
* Je m’en inquiète pour une raison essentielle: lors de la législature 2012-2018 la majorité a tout fait pour la faire taire! Or il est très important qu’elle puisse s’exprimer et intervenir dans le débat public! Lors de la mandature 2006-2012 elle a déplu au « pouvoir » en place, et la Ville n’a pas ménagé sa peine pour la faire taire! Je refuse que cela soit à nouveau le cas…

lire la suite »

MR-NVA: les jeux sont faits, rien ne va plus…

Je le disais hier soir: deux ans après sa disparition Jacky Morael me manque plus que jamais. Il a été le fil rouge de mon engagement écologiste, et son absence lors de la séquence dans laquelle nous nous trouvons (élections communales + élections générales en l’espace de sept mois me semble plus cruelle et plus pénalisante que jamais. En effet les « oracles » ou Grands Anciens sont rares chez les écologistes, et certains même démonétisés (Daniel Cohen-Bendit ou Nicolas Hulot), et bien que je prête plus que jamais une oreille attentive à des personnalités comme Jean-Pascal Van Ypersele ou Olivier De Schutter.

La dernière quinzaine a vu se passer une drôle de séquence, faite de trois pics successifs:

Résultat de recherche d'images pour "risque de chute"

  • 1. Les « Gilets Jaunes »aux revendications à la fois légitimes, populaires et très terre-à-terre ont crevé l’écran avec une sincérité désarmante, une désorganisation qui rappelle combien les mouvements syndicaux/sociaux structurent la pensée et l’action, et les tentatives de récupérations au bout du bout des deux spectres (aussi bien à l’extrême-droite qu’à l’ultra-gauche (je reviendrai un jour sur pourquoi je classifie/dénomme de cette manière, mais ce n’est pas le débat du jour)).
  • 2. Les 75.000 manifestants pacifiques de la manifestation pour le climat « Claim The Climate » de Bruxelles (175.000 ce WE en France dans un contexte de crainte des casseurs), qui crient et hurlent – dans le bon ordre – l’urgence absolument impérieuse d’offrir un futur non à notre planète (qui en a vu d’autres), mais à la vie sur cette planète pour nos enfants et les générations après eux… Ce qui implique de sortir radicalement, immédiatement et massivement du modèle productiviste actuel, propulsé à base de dumping social, de kérosène et de fuel lourd détaxés, de SUV et d’étalement urbain, de prédation des ressources et d’extinctions de masse…
  • 3. Notre gouvernement fédéral a traversé une « crise » qui s’avère en bout de course avoir été avant tout une énorme séquence de « posture-communication » artificiellement dramatisée, MR et NVA se mettant d’accord sur une stratégie qu’ils espèrent gagnant-gagnant, après la déconfiture électorale du 14 octobre.

lire la suite »

Un site de Cédric Lemaire