Archives de la catégorie: Environnement

Climat: les derniers convaincus… sont les bienvenus (mais ne prenez pas les gens pour des quiches)

Crédit photo: Ville de Liège

Après la « vague verte » des élections d’octobre, dans la foulée de la manif « Claim The Climate » du 4 décembre qui mobilisa probablement près de 100.000 personnes, au cœur du sillon des #Rise, des #Claim et des #Youth, après le discours du roi… on voit fleurir au sein du monde politique, dans les médias et sur les réseaux sociaux, des générations spontanées d’écologistes récemment convaincus (même s’il reste de-ci de-là une demi poignée d’irréductibles climato-négationnistes).

lire la suite »

MR-NVA: les jeux sont faits, rien ne va plus…

Je le disais hier soir: deux ans après sa disparition Jacky Morael me manque plus que jamais. Il a été le fil rouge de mon engagement écologiste, et son absence lors de la séquence dans laquelle nous nous trouvons (élections communales + élections générales en l’espace de sept mois me semble plus cruelle et plus pénalisante que jamais. En effet les « oracles » ou Grands Anciens sont rares chez les écologistes, et certains même démonétisés (Daniel Cohen-Bendit ou Nicolas Hulot), et bien que je prête plus que jamais une oreille attentive à des personnalités comme Jean-Pascal Van Ypersele ou Olivier De Schutter.

La dernière quinzaine a vu se passer une drôle de séquence, faite de trois pics successifs:

Résultat de recherche d'images pour "risque de chute"

  • 1. Les « Gilets Jaunes »aux revendications à la fois légitimes, populaires et très terre-à-terre ont crevé l’écran avec une sincérité désarmante, une désorganisation qui rappelle combien les mouvements syndicaux/sociaux structurent la pensée et l’action, et les tentatives de récupérations au bout du bout des deux spectres (aussi bien à l’extrême-droite qu’à l’ultra-gauche (je reviendrai un jour sur pourquoi je classifie/dénomme de cette manière, mais ce n’est pas le débat du jour)).
  • 2. Les 75.000 manifestants pacifiques de la manifestation pour le climat « Claim The Climate » de Bruxelles (175.000 ce WE en France dans un contexte de crainte des casseurs), qui crient et hurlent – dans le bon ordre – l’urgence absolument impérieuse d’offrir un futur non à notre planète (qui en a vu d’autres), mais à la vie sur cette planète pour nos enfants et les générations après eux… Ce qui implique de sortir radicalement, immédiatement et massivement du modèle productiviste actuel, propulsé à base de dumping social, de kérosène et de fuel lourd détaxés, de SUV et d’étalement urbain, de prédation des ressources et d’extinctions de masse…
  • 3. Notre gouvernement fédéral a traversé une « crise » qui s’avère en bout de course avoir été avant tout une énorme séquence de « posture-communication » artificiellement dramatisée, MR et NVA se mettant d’accord sur une stratégie qu’ils espèrent gagnant-gagnant, après la déconfiture électorale du 14 octobre.

lire la suite »

Arbres abattus à La Boverie ou le scandale de la POLLUTION urbaine

Dès que l’information a commencé à circuler, photos à l’appui, ça a flambé sur les réseaux sociaux: la Ville de Liège a déclenché l’abattage de 11 peupliers du Canada dans le Parc de la Boverie, face au Quai Mativa sur la Dérivation, à quelques mètre du musée. Pour vous donner immédiatement mon sentiment: c’est un crève-coeur que ces coupes, mais ces arbres étaient fragilisés de plusieurs manières: âge avancé, champignons, et castors. Il y a déjà eu des coupes de ce genre: Boulevard Kleyer, Quai Marcellis… et il y en aura encore.
On ressent évidemment l’indignation de Marcel Otte dans Le Vif comme légitime et la communication fut à cet égard bien tardive, en réponse aux réactions citoyennes, plutôt qu’en allant au devant des citoyens. Dont acte.

Ce qui n’est pas dit dans le malgré tout fort bon reportage de la RTBF, c’est que les premières causes ne sont pas évoquées par l’échevin et le journaliste:

  1. la POLLUTION atmosphérique rend les arbres MALADES. C’est la même pollution qui fait tousser nos enfants et qui est responsable de plusieurs milliers de morts par an en Europe.
  2. le réchauffement climatique provoque un stress hydrique (manque d’eau) qui rend l’arbre cassant et dangereux, et qui a d’ailleurs provoqué partout dans Liège un jaunissement et une chute des feuilles plus tôt qu’à l’accoutumée.

Comment agir concrètement pour Liège:

  1. le plus important et le plus évident c’est de replanter systématiquement, comme ça sera le cas ici.
  2. par ailleurs de planter PLUS: c’est dans le programme de Vert Ardent, qui propose symboliquement un arbre par naissance sur le territoire de la Ville. Tout cela c’est fondamental pour la qualité de vie en Ville et pour la rafraîchir, surtout en été: on peut soit planter au sol soit en grands pots (cf Barcelone) lorsque ce n’est techniquement pas possible.
  3. ceci rappelle à tous et à chacun l’importance de transports en communs structurants pour Liège (bus, tram, REL ferrovaire), de proposer des alternatives à la voiture qui embouteillent et polluent Liège (transports en communs mais aussi parkings de délestage P+R) et de rendre la ville à la circulation douce: marche à pied et vélo.

    Les peupliers abattus. Photo mise à disposition avec courtoisie par Dominique « Goldo » Houcmant, tous droits réservés.

Chartreuse… once again.

Chers amis de la Chartreuse, des espaces verts, de Grivegnée, Robermont et Bressoux,
Pour le dire simplement: la motion que j’ai introduite au mois de mai à l’initiative de Un Air de Chartreuse ne passera pas ce soir au vote au conseil communal de Liège. Le report du vote intervenu en juin avait pour but de permettre l’examen de la demande de classement du Fort par la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles.
Espéré pour juillet, cet examen a finalement eu lieu… fin août. À temps pour passer à l’étape suivante (le passage chez le Ministre), trop tard pour prendre une attitude définitive.

lire la suite »

Propreté à Liège: St Léonard… et tous les autres quartiers de Liège

Longdoz

En juin j’interpellais le Collège communal et plus particulièrement l’échevin Schroyen sur la propreté dans le quartier St Léonard: en effet les dépôts d’immondices variés y sont en recrudescence, et si ce n’est pas le sujet le plus folichon du monde, il n’en impacte pas moins directement le quotidien de milliers de liégeois.

On peut aussi essayer d’en sourire… ici à Bruxelles

lire la suite »

Au #ccLiège de ce soir, on parlera cantines bio: signez la pétition!

Tout ceci n’est pas le fruit du hasard. Depuis 10 jours une pétition cosignée par cinq conseillers

Image (c) Reporterre

communaux liégeois, de cinq partis différents (de la majorité comme de l’opposition), circule pour mettre la pression sur l’échevin de l’Instruction Publique, Pierre Stassart, qui ne brille généralement pas sur les sujets de l’innovation et du progrès.

Vous la trouverez en cliquant sur cet hyper-lien.

lire la suite »

Le logement durable: un incoutournable du programme

Habitat durable, éco-quartier, politique du logement… Voilà des termes qui reviennent souvent dans le discours d’écolo. Et avec raison: le bien-être des liégeois passe évidemment par un logement sain, économique et durable. Bénédicte Heindrichs a accepté de répondre à quelques questions traitant de cette thématique : il faut dire qu’elle en connaît un rayon dans la matière.

 

Finalement, un éco-quartier, concrètement, c’est quoi?

C’est un quartier construit sur base des principes du développement durable, dans lequel le choix des matériaux de construction permet de limiter la consommation énergétique; dans lequel le vivre ensemble et la dimension collective sont valorisés (qu’il s’agisse des espaces publics ou des équipements communautaires, par exemple), et où le transport en commun et la mobilité douce sont privilégiés à la voiture et au chacun pour soi.

lire la suite »

Les questions du 10ème candidat à …Julien Vandeburie, 38ème sur la liste

Bio XPress:  Né à Tournai en juin 1980/en amour à Liège /conseiller énergie & climat pour Ecolo, pour plus d’info. Passionné par son boulot mais aussi par le vin, le rugby et la géographie [NdQ: tchû, ça me parle =P]. Amoureux de sa compagne enseignante, heureux papa d’un garçon de 3 ans et d’une petite fille juste après la campagne. Je fais de la politique parce que je rêve d’un monde meilleur.

lire la suite »

Un site de Cédric Lemaire