Archives de la catégorie: Patrimoine

Que faire de nos églises (vides)?

Je ne vous étonne plus en parlant du patrimoine liégeois. Parfois pour gueuler m’indigner, souvent pour tirer la sonnette d’alarme, ou encore pour proposer des solutions concrètes. Cette fois je veux éviter à des « vaisseaux de pierre », nos églises, de rester vides et proposer pour certaines d’entre elles de nouvelles fonction, c’est à dire une nouvelle vie.

http://www.sarlat.fr/marche-traditionnel/

lire la suite »

Place des Déportés et Rue Mère-Dieu, une petite réaction s’impose…

Je vous retranscris in extenso deux questions écrites transmises ce 10 octobre au Directeur Général, à destination du Collège. Deux sites et fonctionnalités très différentes, mais qui ont en commun leur triste état d’abandon.

PRIMO – La « rambarde » anciennement couverte de cuivre entre la place des déportés et le Quai St Léonard voit passer des milliers de piétons chaque semaine: passants, usagers des bus (deux arrêts pile en face) et badauds de la Batte. La situation se dégrade mais on ne peut pas faire ce que l’on veut (il s’agit d’une oeuvre d’art et non d’un simple aménagement), je propose donc qu’on consulte les architectes qui l’ont conçu pour en imaginer un futur « chic et pas cher »: Beguin, Massart et Baumans.

SECUNDO – La dalle située entre le Musée de la Vie Wallonne, la Cour des Mineurs et l’échevinat de la jeunesse, rue Mère-Dieu, avec accès par Hors Château est à l’abandon et insécurisée. Difficile de dire s’il y a un projet pour ce lieu, ou pas, alors que les opportunités et fonctions potentielles ne manquent pas (économie, tourisme, animation, culture), en lien avec les autres espaces adjacents (outre ceux déjà cités, la Place du marché, Neuvice, les Côteaux, la Place Tivoli sont tout proches…).

lire la suite »

Urbex à l’Institut Montéfiore, patrimoine en péril

DiptyqueNB

Mon souci du patrimoine au sens large et mon goût pour la Ville en particulier m’amènent souvent à lever le nez, regarder les vieilles pierres et imaginer leur vie passée, présente ou future, si je ne la connais pas; à vouloir les préserver ou leur rendre un rôle social, aussi…   J’ai découvert « Montéfiore » (pas celui des électriciens et électroniciens du Sart Tilman, mais bien l’Institut qu’ont fréquenté des générations durant leurs devanciers, futurs ingénieurs liégeois…) il y a une quinzaine d’années, en arpentant la Ville de Liège et surtout en y visitant des amis qui étudiaient à « Lambert Lombard », l’institut d’architecture public (enseignement officiel) qui faisait pendant à St Luc, avant que tous ne fusionnent avec l’ULg.

.

« Ne prendre rien d’autre que des images, ne laisser rien d’autre que des traces de pas »

 

MontefEscaQP

Je me suis rendu compte tout récemment que cet ensemble de bâtiments, bâtis  à la fin du XIXe siècle et classé au patrimoine wallon, se dégradait rapidement: inoccupation, déprédations et vols (vandalisme), squats peu respectueux et usure du temps, intempéries mettent l’édifice en péril, c’est pourquoi j’interroge ce lundi 28 septembre 2015 le Collège Communal de Liège sur le sujet (on verra pour la réponse, mais vous pouvez lire mon interpellation ici et les autres interpellation du jour ici). J’ai surtout eu l’occasion d’accompagner deux photographes liégeois en « Urbex », cette pratique photographique qui consiste à visiter des lieux abandonnées, vierges ou inexplorés pour en retirer des images rares et bien souvent hors du commun.

Cette pratique – Urban Exploration – et les photos qui en découlent respectent profondément le patrimoine, le valorisent et aident parfois à le sauver via des photos spectaculaires ou alarmantes, en les remettant au rang des prioritésC’est donc une démarche artistique complémentaire de mon approche « politique » qui consiste à interpeller les pouvoirs publics sur des bâtiments en déshérence et en danger, mais ce sont avant tout de très belles images dues à des artistes de talent, que vous pourrez trouver in extenso et en haute résolution ici (GALERIE FLICKR COMPLETE). Pour ma part je me contente d’illustrer le propos avec quelques images évocatrices, chargées de sens ou édifiantes même si elles sont dépourvues d’un quelconque intérêt esthétique.  lire la suite »

Un site de Cédric Lemaire